President

Le mot du Président

A l’aube de son 25 -ème anniversaire, l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Saintes a su construire son identité tout au long de ces années, le rendant aussi populaire aujourd’hui dans le paysage Saintais comme dans la Nouvelle Région Aquitaine.
Les directeurs musicaux, André Telman, Allan Mottram et aujourd’hui Pascal Dassé, grâce à leur professionnalisme, leur expérience, leur culture et leur amour pour la musique, ont su faire grandir notre orchestre année après année, Mais aussi André Canaud président fondateur, Marcel Thomas et moi-même, présidents qui l’ont suivi, par notre volonté d’engagement, nous avons réussi à mettre en valeur la ville de Saintes avec une devise commune, faire de la musique de qualité tout en cultivant la convivialité.

Toute cette réussite est due également à l’investissement de toutes les musiciennes et de tous les musiciens amateurs, d’hier à aujourd’hui, tant sur le plan musical que par leur participation à notre vie associative.
Le soutien de la ville, malgré les baisses de subventions, reste cependant indispensable au bon fonctionnement de l’orchestre.
Une partition d’orchestre d’harmonie coûte en moyenne 150€. Pour un programme de concert, une dizaine de morceaux sont nécessaires. Pour deux concerts avec deux programmes différents, cela nous amène donc à 3000€ environ….

Pour compenser cette diminution des aides, nous avons anticipé en développant l’OHVS Mag, en partenariat avec des acteurs locaux qui nous font confiance et que je remercie beaucoup pour leur soutien car, sans eux, il serait bien difficile de continuer notre route.
Cette année dans l’OHVS Mag, nous avons choisi comme nouveau thème, «les conditions dans lesquelles les compositeurs ont écrit telle ou telle œuvre». C’est très instructif et passionnant. On aimerait même en savoir un peu plus…

Et puis il y a vous, cher public, toujours fidèle et toujours plus nombreux depuis toutes ces années, Sans vous, nous n’existerions plus, et nous sommes toujours aussi heureux de vous retrouver à chaque concert, pour partager le fruit de notre travail mais aussi oublier le quotidien pendant quelques instants.

Le président de l’OHVS

Thierry Rivier